Le cahier de liaison senior

carnet laison senioriales

Un cahier de soin est nécessaire

Des soins variés nécessitant l’intervention de professionnels de santé et d’auxiliaires de vie sont prodigués aux personnes âgées dépendantes en maintien à domicile.

Ces intervenants veillent sur leur bien-être et sur leur santé quotidiennement si bien que leurs actions sont souvent liées aux unes et aux autres. Il leur ainsi est important de pouvoir se communiquer et s’informer sur leurs interventions respectives.

C’est alors que le cahier de liaison senior fut créé pour que les médecins et les aidants puissent y consigner leurs prescriptions, leurs démarches et leurs observations, cette centralisation des données est pratique pour éviter les erreurs ou les omissions dans le soin du senior.

Les aspects positifs du cahier de liaison

Le carnet de liaison permet aux soignants du senior de ne plus agir à l’aveuglette, ce document retrace en effet l’historique des soins et des traitements dont il a bénéficié.

Ainsi, un médecin ou un aide à domicile ne pourra commencer sa fonction sans avoir pris connaissance des observations laissées par les intervenants précédents.

Il n’y a alors aucun risque qu’une médication soit administrée deux fois au patient par exemple. Les notes qui y sont écrites leur permettent également d’être réactifs, ce qui peut sauver des vies si les actions appropriées sont menées rapidement.

Un médecin qui prend note que son malade est apathique lui prescrira immédiatement les médicaments adaptés ! Le carnet de liaison permet aussi à la famille de s’informer sur l’état de santé de leur proche et de faire un meilleur suivi des thérapies qu’il suit. Enfin, la passation de service entre deux intervenants s’effectue simplement à travers le cahier de liaison.

Comment mieux planifier son utilisation?

carnet liaison senior

Le cahier de liaison en lui-même n’a pas de mauvais côtés, mais c’est plutôt sa mauvaise utilisation qui peut engendrer des problèmes.

Certains proches se sont en effet rendu compte que certains professionnels l’utilisaient juste comme un document de pointage pour justifier leurs honoraires.

D’autres intervenants ne mettaient jamais d’observations. Il est même rare que les gestionnaires consultent ce carnet. L’aspect humain du senior tend ainsi à être mis de côté.
Une solution serait d’informatiser le carnet de liaison et de le mettre en réseau afin qu’il soit consultable par toutes les personnes intéressées.

Ses mises à jour s’effectuent également en temps réel avec possibilité de créer une alerte, ce qui permet aux responsables d’avoir une meilleure réactivité pour soigner les seniors dépendants qui ont la chance de vivre chez eux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*