La bientraitance des seniors

bientraitance senior

La maltraitance n’est jamais loin

Il pourrait parfois être difficile pour les soignants d’avoir de l’empathie pour les personnes âgées. En effet, souvent celles-ci n’arrivent plus à communiquer convenablement et leur entourage tend ainsi à les percevoir comme des meubles, voire comme des charges indésirables. La maltraitance senior n’est donc jamais loin, du moment que l’on manque d’amour et de patience pour les comprendre.

La bientraitance des aines, la règle et non pas l’exception !

Les seniors et particulièrement les patients atteints de la maladie d’Alzheimer doivent être traités comme de vrais humains selon la théorie de l’humanitude senior. Ceci signifie qu’il est primordial qu’on les considère comme des personnes ayant leur personnalité, leurs souhaits et leurs envies.

En savoir plus sur l’Alzheimer :

Le regard a toute son importance

bientraitance des seniors

Le regard est le premier point à jouer un rôle important dans ce concept. Le personnel soignant et les proches du senior doivent ainsi lui accorder un regard franc, direct et affectueux afin de lui montrer qu’il les intéresse.

La parole crée aussi un lien avec le patient. L’infirmier décrit les gestes qu’il effectue pendant les soins pour prouver qu’il souhaite communiquer avec lui.

Le toucher permet également de lui exprimer de la tendresse. Dans ce cas, on le touche pour lui dire qu’on éprouve de l’affection pour lui. Enfin, la verticalité suppose que le senior doit toujours se tenir sur ses jambes chaque fois que c’est possible.

Pourquoi la maltraitance des seniors est-elle latente ?

 

Un infirmier peut à tout moment montrer un geste d’humeur envers une personne âgée lorsque celle-ci n’obéit pas à ses ordres par exemple ou parce qu’elle est trop lente. Il est aussi possible que le senior demande plus de soins et d’attention en raison d’une maladie qui le rend grabataire. Un personnel soignant débordé et mal formé risque à tout moment de franchir la ligne et de ne pas s’occuper des patients avec l’amour et le respect qu’ils méritent.

Ils peuvent les négliger, les brutaliser ou encore leur parler sur un ton inadéquat. Ceci est même très dommage pour les seniors, car ils n’ont parfois plus toutes leurs capacités mentales et physiques et ne sont plus en mesure de se plaindre ou de se faire écouter.

bientraitance-ehpad

Que faire pour éviter la maltraitance ?

Il est important que les familles des seniors placent leurs proches dans un centre où ils seront traités en tant qu’humains. Il faut alors que les infirmiers soient formés pour qu’ils aient de la sensibilité et de l’empathie envers les personnes qu’ils soignent.

Leur bien-être ne doit pas seulement être physique, mais aussi moral en leur faisant comprendre qu’elles existent et qu’elles sont aimées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*