L’anxiété : un trouble seniors qui se soigne

anxiete senior

L’anxiété est un état mental qui se caractérise par un trouble et une agitation accompagnés d’un sentiment d’insécurité excessif ou d’une peur sans raison.

Touchant la majorité de personnes âgées, ces troubles anxieux peuvent se voir sur différentes formes dont le trouble anxieux généralisé, l’attaque de panique et le trouble de panique.

Comment traiter ces troubles ?

Le choix de traitement de l’anxiété des seniors se base sur une évaluation médicale précise permettant d’affirmer le diagnostic.

Ainsi, une fois que le bilan affiche le cas d’anxiété, la prise en charge doit être globale et suivie d’un complément psychologique et social ou bien encore de divers traitements médicamenteux.

Pour cela, la personne touchée par ces troubles doit, avant tout, changer son hygiène de vie en arrêtant l’alcool, le tabac ainsi qu’en diminuant la consommation de café.

La pratique régulière de diverses activités physiques est également conseillée.

Il est également possible d’opter pour la psychothérapie pour améliorer les troubles d’anxiétés. Réalisée par un psychothérapeute, cette technique permet de soigner ou de guérir tous les problèmes du type anxieux. Enfin, certains médicaments contribuent également à l’amélioration de ces troubles.

Il s’agit des médicaments des types psychotropes ayant le pouvoir de modifier le psychisme et le comportement comme le Bromazépam ou le Diazepam.

Attention aux médicaments

Les médicaments psychotropes peuvent engendrer des effets indésirables, le plus souvent des vertiges ou une somnolence. Ainsi, en cas d’apparition de ces effets secondaires, il convient de parler à votre médecin pour qu’il puisse adapter ou changer le traitement.

Mais également, il est important d’avertir votre médecin concernant tous vos traitements en cours. Il est aussi très conseillé de ne pas multiplier les consultations auprès de plusieurs professionnels de santé, sauf si votre médecin traitant le décide.

Quelques catégories d’individus plus touchés par ce phénomène

Les femmes et les jeunes ont plus de chances d’être touchés par les troubles d’anxiétés. Pour les femmes, elles ont deux fois plus de chances d’en être victimes que les hommes.

Quant aux jeunes, les moins de 35 ans sont plus vulnérables à ces troubles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*