Pathos évaluation des soins nécessaires

evaluation pathos
Évaluer les soins nécessaires en Ehpad avec PATHOS

PATHOS est un outil d’évaluation qui permet aux professionnels de santé d’identifier la nature et l’ampleur des soins médicaux nécessaires aux personnes placées en Ehpad.

Grâce à l’algorithme PATHOS, le médecin référent est en mesure d’établir un programme de soins personnalisé, adapté aux besoins spécifiques de chaque patient.

Le diagnostic a énormément d’importance

Une fois le diagnostic établi, le médecin sélectionne les pathologies observées sur chaque patient parmi les 50 variables disponibles sur PATHOS, correspondant aux affections les plus fréquentes pour les personnes en Ehpad.

PATHOS détermine ensuite le profil de soins adapté parmi les 12 profils répertoriés, et sélectionne les types de soins à administrer au patient selon les 8 postes de ressources disponibles.

Les avantages de PATHOS

guide de formation pathos

L’algorithme PATHOS est fourni avec le logiciel GALAAD, qui est un des principaux logiciels de diagnostic utilisés par les médecins et les professionnels de santé en France.

PATHOS peut être utilisé en complément de l’outil AGGIR, qui sert à déterminer le degré de dépendance des personnes placées en Ehpad.

Outre la possibilité de définir un programme de soins individuel, PATHOS permet de réaliser un bilan sur l’ensemble des résidents de l’Ehpad, de regrouper les patients aux profils de soins similaires appelés « groupes de patients proches », et de déterminer l’ensemble des prestations médicales nécessaires pour une prise en charge complète de tous les résidents.

Les inconvénients de PATHOS

L’outil PATHOS est conçu pour mettre en lien l’ensemble des pathologies d’un patient avec un des 12 profils répertoriés dans l’outil.

Toutefois, vu le nombre limité de combinaisons possible entre le profil et l’état pathologique, il peut s’avérer que le profil PATHOS d’un patient ne soit pas assez représentatif de son état pathologique. Les soins prescris parmi les 8 postes de ressources peuvent ainsi être insuffisants ou inadaptés.

Les outils d’évaluation spécialisés

autres évaluations senio

Pour pallier les limites de PATHOS, les professionnels de santé œuvrant dans les Ehpad peuvent recourir à des outils d’évaluation plus spécifiques.

Les outils DOLOPLUS et ALGOPLUS permettent par exemple d’évaluer le niveau de douleur lié à l’état pathologique d’un patient lorsque celui-ci n’est pas en mesure de communiquer verbalement.

D’autres outils servent à évaluer des caractéristiques encore plus spécifiques comme l’état nutritionnel, la condition neuropsychiatrique, ou le niveau d’agitation d’un patient.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*