Soigner la dépression des seniors

depression-des-seniors

La dépression des seniors est une des thématiques les plus tabous et oubliés lors de l’internat d’une personne âgée dans une maison de retraite. Pourtant c’est un grand changement dans la vie.

Les personnes âgées : enclin à subir des dépressions

Souffrir de dépression n’est pas l’apanage d’une couche spécifique de personnes ou d’une tranche précise d’âge.

Ainsi, tout le monde peut, et ce à n’importe quel moment de sa vie faire une dépression. Toutefois, l’on remarque que les personnes âgées semblent être beaucoup plus vulnérables à cet état que les autres.

Il est pourtant loin d’être normal qu’âge avancé rime avec état dépressif.

exercices-anti-depression

La dépression : qu’est-ce que c’est ?

C’est par ses symptômes que ce trouble se définit. Elle se manifeste en fait par une humeur dépressive, une perte d’intérêt envers quelque activité, une fatigue ou une perte d’énergie, mais aussi par des troubles de l’appétit.

Ce ne sont toutefois pas les seuls symptômes. S’y ajoutent des troubles du sommeil, un ralentissement, mais aussi, un sentiment d’infériorité, la perte ou la diminution de l’estime de soi, des difficultés à se concentrer, un sentiment de culpabilité inappropriée et enfin des idées noires, des pensées suicidaires et des idées de mort.

Comment traiter la dépression chez les séniors ?

aider-lesenior-depressif

Deux différents traitements sont possibles pour soigner la dépression des séniors.

Les psychothérapies : une nécessité

D’une part, nous avons les psychothérapies, et d’autre part les traitements médicamenteux.

La psychothérapie permet de soigner les dépressions par des moyens psychologiques, tels les entretiens réguliers, seuls ou en groupe avec un psychothérapeute.

La parole et les médiations corporelles sont en outre les techniques usitées essentiellement pour arriver à bout de la dépression.

En savoir plus sur la méditation corporelle :

Les traitements via des médicaments

Quant aux traitements médicamenteux, c’est aux antidépresseurs qu’il est généralement fait recours. Ceux-ci ont pour effet de modifier le psychisme et le comportement en influant sur les mécanismes neurobiologiques du cerveau.

Il en existe plusieurs, et quelques-uns sont, la Paroxetine, la Sertraline ou encore la Fluoxétine.

Il est tout de même important de le notifier, les deux traitements sont complémentaires, et les antidépresseurs sont précédés de l’accompagnement psychologique et social.

Un anti-depresseur sans traitement phychologique ne fonctionnera pas!

Quelques conseils pour aider les séniors dépressifs

Que le sénior soit dans une maison de retraite ou pas, pensez à l’inviter à sortir et à faire avec lui diverses activités.

Vous pouvez également organiser des activités sociales telles des sorties de groupe, préparer des repas équilibrés afin d’assurer à la personne âgée une alimentation saine.

Penser également à encourager le sénior à suivre son traitement et à ne pas l’abandonner afin qu’il ne rechute pas, et penser à un suivi afin que le traitement médicamenteux soit fait tel qu’il est prescrit.

 

1 Commentaire

  1. Bonjour, je tiens à vous remercier pour ce guide très enrichissant . Je trouve ce site complet et clair ,grâce à vous j’acquiers des connaissances et des armes pour mon futur blog que je prépare à créer. 🙂

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*